Légende - Mick Doohan
18/02/2008

Mick Doohan Date de naissance : 06/04/1965
Lieu de naissance : Brisbane (Australie)


Situation familiale : marié à Selina

Site internet : http://www.doohan.com.au

1999 : 17ème championnat du Monde 500 cc (Honda) - 2 départs
1998 : champion du monde 500 cc (Honda) - 8 victoires, 8 poles
1997 : champion du monde 500 cc (Honda) - 12 victoires, 12 poles
1996 : champion du monde 500 cc (Honda) - 8 victoires, 8 poles
1995 : champion du monde 500 cc (Honda) - 7 victoires, 9 poles
1994 : champion du monde 500 cc (Honda) - 9 victoires, 6 poles
1993 : 4ème championnat du Monde 500 cc (Honda) - 1 victoire, 4 poles
1992 : 2ème championnat du Monde 500 cc (Honda) - 5 victoires, 6 poles
1991 : 2ème championnat du Monde 500 cc (Honda) - 3 victoires, 2 poles
1990 : 3ème championnat du Monde 500 cc (Honda) - 1 victoire, 3 poles
1989 : 9ème championnat du Monde 500 cc (Honda)

Mick Doohan a débuté la compétition sur des machines de production dans les championnats australiens et japonais. En 1989, il fit ses débuts en championnat du monde de vitesse 500 cc directement au sein de l'équipe officielle Honda. Il apprit beaucoup de cette première saison grâce à ses prestigieux coquipiers Eddie Lawson et Wayne Gardner. Mick Doohan monta pour la première fois sur le podium en Allemagne. Dès la saison suivante, Eddie Lawson retourné chez Yamaha et Wayne Gardner blessé en début de saison, il devint le leader de l'équipe. Il continua de progresser avec 3 pole positions et 5 podiums, dont une première victoire en Hongrie. Dès lors, il devint l'un des meilleurs pilotes de Grand Prix. En 1991, Mick Doohan commença à bâtir une solide réputation de performance et de régularité : 14 podiums (3 victoires) sur 15 courses. 1992 aurait dû être l'année du triomphe grâce à un nouveau moteur, dit "Big Bang". Invincible lors des cinq premières épreuves, il ne laissa échapper la victoire qu'au Mugello. A Assen, une chute aux essais faillit mettre un terme à sa carrière. A force de courage, il revint pour la dernière épreuve de la saison mais ne put empêcher Wayne Rainey d'être sacré. En 1993, il vécut sa victoire au Mugello comme une résurrection. Mick Doohan entama la saison 1994 avec une détermination intacte. Sans réelle concurrence (14 podiums en 14 courses), il décrocha le titre à trois courses de la fin de la saison. Au cours des saisons où Mick Doohan fut titré, aucun pilote ne fut assez constant pour lui contester deux championnats consécutifs : Luca Cadalora en 1994, Daryl Beattie en 1995, Alex Criville en 1996 ou Tadayuki Okada en 1997. Au cours de cette saison, Mick Doohan établit de nouveaux records pour le nombre de victoires en une saison (12), de pole positions (12), de pole positions consécutives (12) et de points marqués (340). En 1998, le débutant Max Biaggi lui opposa une sérieuse résistance (victoire au GP d'ouverture Suzuka...) avant de baisser le rythme après la mi-saison. En l'espace d'une saison, la tension entre les deux hommes atteint des sommets. Cependant, l'affrontement fut de courte dure car Mick Doohan dut se retirer au début de la saison 1999 à la suite d'une grave chute Jerez.

1997
Mick Doohan Honda MotoGP 1997 1 - Mick Doohan (AUS, Honda)
Encre de Chine sur papier 200 g/m²,
24 x 30 cm
Novembre 2000

1995
Mick Doohan Honda MotoGP 1995 1 - Mick Doohan (AUS, Honda)
Encre de Chine sur papier 200 g/m²,
24 x 30 cm
Novembre 2000

1992
Mick Doohan Honda MotoGP 1992 2 - Mick Doohan (AUS, Honda)
Encre de Chine sur papier 200 g/m²,
18 x 24 cm
Novembre 2000

1990
Mick Doohan Honda MotoGP 1990 9 - Mick Doohan (AUS, Honda)
Première victoire au Grand Prix de Hongrie
Encre de Chine et eau sur papier 200 g/m²,
20 x 20 cm
Mars 2001
Mick Doohan Honda MotoGP 1990 9 - Mick Doohan (AUS, Honda)
Encre de Chine sur papier 200 g/m²,
18 x 24 cm
Août 2000

Le résumé de la carrière de Mick Doohan en vido :



[ ©  Mon petit atelier 2008]
Fermer